Galettes bretonnes pour enfant

276
galettes-bretonnes

La petite histoire :

Dans des lettres de la marquise de Sévigné, on aurait trouvé une possible origine de la recette des galettes bretonnes.

Les sablés Bretons auraient été crée en 1670 à Sablé. L’histoire raconte que Madeleine de Souvré, marquise de Sablé aurait, durant un voyage à la cour du Roi, apporté des petits biscuits secs et ronds. Le frère de Louis XIV les aurait trouvé délicieux. Il aurait donc commandé au maître d’hôtel du Grand Condé, Monsieur Vatel, d’avoir dès son réveil des « petits sablés », appelés ainsi pour rendre hommage à la marquise de Sablé.

Recette : Pour 4 personnes

– 90 g de bon beurre salé
– 1/2 mesure de sucre blond ( 90 g)
– 1 mesure de farine (125g)
– 1 jaune d’œuf

Pensez à sortir le beurre quelques minutes avant de commencer pour qu’il puisse ramollir.

Commencez par couper le beurre en petits cubes. Ensuite, travaillez ces cubes de beurre dans un saladier avec une spatule. Il faut l’assouplir et le travailler jusqu’à ce que l’on obtienne une consistance lisse et souple, comme une pommade.

Lorsque c’est fait, vous pouvez ajouter le sucre blond. Avec un fouet à main ou électrique, battre le beurre pommade avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit homogène et qu’il ait une consistance légèrement crémeuse.

Vous pouvez ensuite ajouter le jaune d’œuf et battre à nouveau jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Il ne vous reste plus qu’à incorporer la farine, toujours en battant pour obtenir un mélange homogène.

A présent, formez avec les mains une boule sans trop travailler la pâte.

Aplatissez-la légèrement et placez-la dans le frigo. Entourez-la d’un film alimentaire, pendant 30 minutes.

Quand la pâte a suffisamment reposé, mettez le four à préchauffer à 180 C° (thermostat 6).

Une fois la pâte sortie du frigo, aplatissez-la sur un plan de travail fariné. Il vous faut une épaisseur de 5 mm environ.

À l’aide d’un verre, en guise d’emporte-pièce, découpez des disques.

Placez les disques sur une plaque de cuisson en laissant entre eux un léger espace.

Vous pouvez dessiner des motifs sur chaque biscuit à l’aide d’une fourchette ou d’un couteau (à bout rond pour les enfants).

Enfournez le tout pendant 14 minutes environs, jusqu’à ce les biscuits soit blonds/dorés.

Quand c’est près, laissez refroidir puis dégustez !

 

Recette en histoire : Le biscuicuit park

Aujourd’hui, beurre salé, sucre blond, farine, et jaune d’œuf se sont retrouvés pour aller à biscuicuit park.

Biscuicuit park est l’endroit favori des aliments pour s’amuser et se transformer en biscuit. Arrivé sur place, beurre salé demande aux autres:
– Quelle attraction vous vouliez faire? Il y a palets bretons, tarte aux pommes, Charlotte aux fraises, ou bien biscuit sablé.

Il y a beaucoup de choix, alors les ingrédients discutent entre eux pour savoir ce que tout le monde veut faire.

Le beurre salé a envie de faire la tarte aux pommes ou le biscuit sablé. Farine et sucre ont bien envie de faire biscuit sablé aussi, mais jaune d’œuf hésite. Finalement, après discussion, tout le monde est d’accord pour aller faire l’attraction biscuit sablé.

Arrivés devant le manège, beurre salé, sucre blond, jaune d’œuf et farine sont très impressionnés. L’Attraction a l’air gigantesque. Il y a un grand saladier avec au-dessus une spatule, et un fouet. Il y a aussi, sur le côté des mains, et est derrière elles un frigo. Un peu plus loin on voit aussi un four.

Impressionnées par cette grande attractions les ingrédients hésitent à se jeter à l’eau.

-Dis donc c’est vraiment très grand ! s’exclame farine.
-oui c’est impressionnant, lui répond jaune d’œuf.

Les ingrédients restent là et personne n’ose faire le premier pas. Au bout d’un moment, beurre salé fini par dire aux autres:
– allez je vais essayer!  Si c’est rigolo, rejoignez-moi.

Sur ces mots, le beurre prend son ticket et à l’aide des mains, il monte dans le saladier.

La spatule se met à descendre à l’intérieur. Beurre salé est impressionné, mais il reste courageux. La spatule commence à faire tourner beurre salé dans le saladier. Ce dernier commence à trouver ça amusant.
– Hou ! Ça tourne les copains, c’est rigolo!
À force d’être remué, tourné et aplati, le beurre se transforme progressivement en une sorte de pommade crémeuse.

C’est à ce moment que la spatule s’arrête de tourner.
– Allez venez c’était vraiment rigolo! Lance beurre salé, complètement détendu.
Les autres aliments n’osent toujours pas.
– Vous n’avez rien à craindre c’est vraiment amusant ! Relance beurre salé.
Alors sucre blond prend son ticket et rejoint le beurre dans le saladier.

C’est au tour du fouet maintenant de descendre et il se met à tourner encore une fois, lentement au début, puis de plus en plus vite.

– Holala! Tu avais raison beurre salé, c’est vraiment rigolo, s’esclaffe le sucre blond.

Le beurre salé et le sucre blond sont tout mélangés tout crémeux. Le fouet se relève, et les deux amis appellent farine et jaune d’œuf qui sont toujours là en train de regarder.
– Allez venez, on s’amuse vraiment ici !
Jaune d’œuf hésite quelques secondes et plonge finalement lui aussi dans le saladier, après avoir pris son ticket.

Le fouet descend à nouveau et nos trois amis tournent, tournent, tournent et se font mélanger.

Quand farine les voit autant s’amuser, elle ne se fait plus prier et elle finit aussi par prendre son ticket et sauter dans le saladier.

Le fouet continu de tourner jusqu’à ce que les quatre ingrédients ne forment plus qu’une boule de pâte.

Tous ensemble ils rient beaucoup. Les mains descendent et travaillent légèrement la patte pour la tasser. Ensuite la pâte est placée dans un film protecteur et direction le frigo. Pendant 30 minutes les quatre amis se reposent aux frais.
-Oh ce que c’était amusant ! dit beurre salé.
-Oui, lui répond farine, c’était vraiment chouette!
-J’ai vraiment hâte de faire la dernière partie de cette attraction ! s’enthousiasme sucre blond.
– Oui moi aussi ! lui réponds jaune d’œuf.

Quand la demi-heure est passée, les mains sortent la boule de pâte du frigo et la place sur un plan de travail fariné. Là un grand rouleau à pâtisserie arrive et commence à les aplatir jusqu’à ce qu’il soit aussi épais qu’un sachet de thé.

Tous les quatre rigolent bien ensemble, ça les chatouille beaucoup.

Un gobelet descend et vient former des cercles pour faire des biscuits. Ensuite, le petit couteau à beurre dessine des motifs sur les biscuits. Les mains placent tous les biscuits sur une plaque de cuisson, qui elle-même est placée dans un four qui a été au préalable préchauffé.

– Il fait très chaud ici, dit beurs salés, je crois que je préfère le frigo.
– Moi j’aime bien lui réponds farine.

Au bout de 14 minutes, ils sont devenus joliment dorés. Alors les mains les sortent du four, pour les mettre à refroidir.

Après quelques minutes, ils ont bien refroidi et sont devenus croquants.

– Et bien on s’est vraiment amusés, dits jaune d’œuf.
– Oui c’était vraiment bien, ajoute sucre blond.

 

Source:

fr.wikipedia.org/wiki/Sablé_(biscuit)

LAISSER UN COMMENTAIRE