Lait de poule de Noël pour enfant

459
laitpoule

La petite histoire :

On ne sait pas très bien quelles sont les origines du lait de poule. Apparemment cette recette aurait pour ancêtre le Zythogala. Cette boisson à base de bière et de lait était bue durant l’époque de la Grèce antique. Durant cette période la bière était la boisson du pauvre contrairement aux vin qui était l’alcool des dieux est donc réservé à la haute société. Les Grecs étaient également très demandeurs de produits laitiers, ce qui engendre une forte production de lait, dont les stocks étaient abondants.

Un brasseur aurait donc eu l’idée de remplacer l’eau utilisée dans le brassage de la bière par du lait.

Par la suite une boisson similaire appelée le Posset était une boisson chaude consommée au XVe siècle par les seigneurs et les rois. C’était une boisson médicinale composée de lait caillé sucré et mélangé avec un alcool, souvent une bière douce et sucrée. Elle était prescrite par les médecins contre le rhume et la fièvre.

Il existait même un Posset nommé le Fig Sue qui était bu le vendredi saint dans la région du Lake District en Angleterre jusqu’au milieu du XXe siècle. Celui-ci était composé de pain, de bière, de figues, de mélasse et de noix de muscade. En Écosse la bière sera remplacée par le whisky et la boisson servie lors des mariages sur les îles Orcades en Écosse.

Le Posset existe toujours. En Angleterre sa recette à beaucoup évoluer il est à base de lait épaissi avec des biscuits, du pain, du jaune d’œuf, du citron et toujours de l’alcool.

Le lait de poule serait donc la version du Posset pour les aristocrates, car plus fin et plus léger.

Mais c’est en Amérique où il est appelé Eggnog qu’il devient populaire au XIXe siècle. Les produits fermiers tels que les œufs et le lait étaient abondants, du même de que le rhum (qui remplace chez eux la bière ou le whisky) importé des îles colonisées tel que les Caraïbes.

 

Recette : (pour une personne)

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillère à café de sucre roux
  • 1 mesure de Lait (20cl)
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 pincée de cannelle en poudre et un bâton de cannelle
  • 1 branche d’étoile de badiane

Dans une casserole, faire bouillir le lait avec la cannelle, la noix de muscade et la badiane. À côté faire blanchir le jaune d’œuf avec le sucre en les mélangent vigoureusement avec un fouet jusqu’à ce qu’il s’éclaircisse et qu’il prenne en volume.

Verser le lait chaud sur le jaune d’œuf et continuer de mélanger avec le fouet jusqu’à ce que ce soit bien homogène.

Vous pouvez vous régaler de cette boisson chaude et réconfortante, qui fait du bien les soirs d’hiver et qui aide à lutter contre les petits rhumes.

Pour les adultes, vous pouvez ajouter une dose d’alcool fort comme du rhum, du cognac ou bien du whisky.

 

Recette en histoire : Le lait de galliforme

On retrouve notre aventurier, qui cette fois veut percer le secret du lait de poule. Comme vous le savez, les poules n’ont pas de mamelles et ne produisent pas de lait. C’est pour ça que notre jeune aventurier part à la conquête de cette recette mystérieuse.

Il est donc allé sur l’île de Rapa Nui, sur laquelle un peuple de galliforme vive sereinement.  Là-bas les poules sont connues pour leur délicieux lait. Cependant notre jeune aventurier a dû se faire très discret et se cacher pour ne pas effrayer ses autochtones assez farouches.

C’est donc caché dans un bosquet que notre aventurier écrit :

C’est bon je suis enfin sur l’île de Rapa Nui, caché dans un petit bosquet avec un bon thermos de tisane chaude. Avec mes jumelles je peux observer tranquillement les petits volatiles.

Cela fait maintenant plusieurs heures que j’attends, je commence à voir un peu froid, mais je ne les ai toujours pas vus fabriquer le lait.

C’est bon, je crois comprendre que certaines d’entre elles vont entamer la préparation du lait de poule. Mais elles ont l’air d’aller dans un autre endroit à l’abri des regards. Je vais devoir les suivre discrètement.

Ça y est, j’ai pu les suivre sans me faire remarquer. Les poules qui sont parties fabriqué le lait se sont placées discrètement dans une petite grotte. J’ai trouvé un arbre derrière lequel je suis caché et je peux les observer.

Enfin ! Elle commence la préparation. Je vais noter toute la recette.

Alors, elles prennent une casserole et la passe à celle qui a l’air d’être une adulte. Celles-ci met la casserole sur le feu avec une tasse de lait, de la cannelle, de la noix de muscade, est un peu de badiane. Cette poule adulte surveille le lait.

Une autre poule vient de sortir un œuf. Elle le casse en deux en faisant attention. Dans une des moitiés de la coquille, il y a l’œuf et l’autre moitié est vide. Elle transvase tour à tour l’œuf d’une coquille à l’autre en laissant échapper à chaque fois un peu de blanc et tout en gardant le jaune d’œuf. Je crois qu’elle ne veut utiliser que le jaune.

Ça y est, elle a mis jaune dans un récipient, elle met une cuillère à café de sucre roux avec et commence à battre très vite avec un fouet. Le mélange commence à s’éclaircir et à prendre un peu de volume.

Le lait est arrivé à ébullition, il est très très chaud. Alors la poule adulte prend le récipient qui contient le jaune d’œuf blanchi et verse le lait dedans tout en fouettant très vite. Elles ont l’air d’avoir bien mélangé, le liquide est un peu mousseux et jaune très clair et bien uniforme.

Elle verse dans une tasse et elles attendent qu’il refroidissant peu. Elle commence à le goûter, ça a l’aire délicieux! C’est donc ça le fameux lait Galliforme j’ai enfin la recette… je crois que l’une d’elles m’a vu, vite je dois filer !

LAISSER UN COMMENTAIRE