Pizza pour enfant en forme de carte au trésor

368
cartzza

La petite histoire :

La pizza a des origines bien lointaines.

En effet, l’ancêtre de la pizza n’était autre que les galettes de pain assaisonné différemment que consommait autrefois le peuple, que c’est en Égypte ou en Grèce.

C’est en Italie qu’on retient tout de même le terme pizzella, en 1634, dans le recueil du conte napolitain Lo Cunto de li cunti de Giambattista Basile.

Mais elle n’a pas encore une réelle identité. Ses formes et sa garniture varient autant que son mode de cuisson (au four ou poêlé dans de l’huile). Elle pouvait être autant sucrée que salée.

C’est surtout une sorte de pain de garde, sa version sucrée serait réservée à la cour et sa version salée un moyen pour le peuple de se sustenter.

C’est une forme de pizza assez pauvre qui parfois n’est garnie seulement que de saindoux et d’herbes. La fameuse base à la sauce tomate est encore complètement absente puisque celle-ci est encore considérée à l’époque comme non comestible. (Pour l’histoire de la tomate voir ici)

Mais lorsque celle-ci est enfin acceptée dans les assiettes italiennes au XVIIIe siècle, la pizza commença vraiment à prendre de l’essor et ressembler à celle que l’on connaît aujourd’hui.

Elle constitue à une des bases de l’alimentation d’une partie du peuple italien.  On pouvait en acheter sur le bord des routes à des marchands.

Mais ce fut la reine Margarita qui lui permit de devenir célèbre.

En effet, en 1889 la reine qui voyageait au travers de l’Italie fut intriguée par ce plat qui était mangé par le peuple dans certaines régions. Curieuse elle voulut donc goutter à ce plat populaire. Elle tomba vite sous le charme.

Elle l’appréciait tellement qu’elle n’hésitait pas à s’afficher au peuple en en mangeant. Elle fit même demander au chef Rafaelle Esposito de lui en préparait directement au palais. Le chef lui proposa plusieurs recettes, dont une composée de tomates de fromage et de basilique. Celle-ci devint la pizza préférée de la reine qui, pour remercier Rafaelle Esposito, lui écrit une lettre. Celle-ci se trouve toujours conservée à l’Antica Pizzeria Brandi, une pizzeria de Naples se situant près du palais royal.

Le chef touché par cette lettre décida de donner le nom de la reine Margarita à cette pizza.

Cette mise sous les projecteurs donna rapidement à la pizza une renommée et une visibilité dans toute l’Italie où elle continua de se diversifier.

Mais ce n’est qu’après la fin de la Seconde Guerre mondiale que la pizza commença à investir les autres pays du monde. Elle connut un succès rapide et grandissant qui la rend toujours aussi populaire aujourd’hui.

 

Recette :

Il faut :

  • Une pâte à pizza

Ou pour une pâte maison

  • 2 mesures et demie de farine (300 g)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1cuillère à café d’huile d’olive
  • 1 sachet de levures boulanger
  • 1 mesure d’eau tiède (20 cl)

Pour la garniture :

  • de la sauce tomate
  • de l’emmental rapé et un cube d’emmental.
  • une grosse mozzarella
  • une quinzaine d’olives noires dénoyautées
  • un poivron rouge
  • du basilic frais

 

Pour préparer la pâte maison :

Mélanger dans un grand saladier la farine, la levure et l’huile d’olive. Ajouter ensuite l’eau tiède petit à petit en la travaillant avec les mains pendant 10 bonnes minutes, jusqu’à ce qu’elle soit souple et qu’elle se détache du saladier. Ensuite, la laissé reposer 1 h dans un endroit tempérer, recouvert d’un torchon, pour qu’elle lève.

Si vous avez une machine à pain, vous pouvez utiliser la fonction patte à pizza.

Préchauffez votre four à 220°, thermostat 7-8.

Sur un plan de travail bien fariné, étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Ceux qui préfèrent les pizzas italiennes étaleront finement, ce qui préfère les pizzas américaines en feront une moins grande, mais plus épaisse.

Pour placer les ingrédients de façon à ressembler à une carte au trésor :

Vous pouvez étaler la sauce tomate sur la pâte et la parsemer d’emmental râpé.

Couper la mozzarella en rondelles, et utiliser- les pour former des îles. Sous une des îles mozzarella vous pouvez placer un cube d’Emmental qui sera le trésor.

Avec les olives noires dénoyautées tracer un petit chemin de pointillé qui mènera jusqu’à une des îles mozzarella.

Pour faire un petit bateau, vous pouvez utiliser le poivron rouge en coupant un sixième de celui-ci, ce qui fera la coque et en coupant une autre partie en forme de triangle qui fera la voile. Vous pouvez assembler les deux à l’aide d’un cure-dent. Avec deux lamelles de poivron rouge vouz pouvez placer une croix sur l’île mozzarella où se cache le trésor.

Mettre au four à 220°, thermostat 7-8, pendant 20 min ou jusqu’à ce que le dessus de la pizza soit doré.

Si vous préférez les pizzas croustillantes, utilisez plutôt la plaque, si vous préférez les pizzas moelleuses utilisées plutôt la grille.

Lorsqu’elle est cuite vous pouvait la sortir il ne reste plus qu’à placer quelques feuilles de basilic frais sur les îles mozzarella en guise de végétation.

Ça y est les fringants pirates peuvent la dévorer !

 

Recette en histoire : La cartzza

C’est l’histoire d’un pirate qui avait caché un fabuleux trésor. Mais au moment où il voulut faire une carte pour pouvoir le retrouver plus tard il n’avait pas de papiers sous la main, ni de crayon, ni de peinture, rien.

Un peu bête le pirate traînait sur son bateau à la recherche d’une idée. C’est lorsqu’il passa devant les cuisines qu’une douce odeur de tomate lui donna une idée.

En effet durant ses voyages il était passé en Italie et un pizzaiolo lui avait appris à faire de merveilleuse pizza.

Alors ni une ni deux il mit son cuisinier dehors et s’enferma à l’intérieur de la cuisine.

D’abord, il se lava les mains. Ensuite il commença par faire la pâte, alors il prit sa tasse à mesure. Il a rempli de farine deux fois en entier et une fois à moitié. Il versa la farine dans un grand saladier. Il y ajouta une cuillère à café de sel, une cuillère à café de l’huile d’olive et un sachet de levures boulanger. Il commença à mélanger tout ça avec les mains. Et petit à petit il ajouta une tasse d’eau tiède qu’il avait remplie auparavant.

Il malaxa la pâte avec ses mains jusqu’à ce qu’elle soit bien souple et qu’elle ne colle plus haut saladier. Ensuite il mit un torchon par-dessus le saladier et laissa se reposer la pâte pendant une heure.

Quand la pâte fut bien reposée  il mit à préchauffer son four, mais pour ça il demanda de l’aide à son cuisinier, car il avait un peu peur de se brûler. Le four fût mit sur position de 220° en thermostat 7-8.

Il remit le cuisinier dehors. Après il prit de la farine et en mis sur le plan de travail. Il plaça la pâte et commença à l’étaler avec un rouleau à pâtisserie. Ensuite il étala de la sauce tomate et saupoudra d’Emmental râpé. Ceci représentait la mer. Ensuite il fallait quelque chose qui représenterait les îles. Alors, il prit une mozzarella coupa des rondelles et les plaça sur la pizza, et sous île où il y avait son trésor il plaça cube d’emmental.

Il chercha à présent quelque chose pour faire le bateau.

Il prit un poivron en découpa un bout pour faire la coque du bateau et un autre, en triangle pour faire la voile. Il assembla les deux avec un cure-dent.

Il ne restait plus qu’à tracer le chemin à suivre pour aller jusqu’à l’île. Il prit des olives noires dénoyautées et il les plaça en pointillé pour créer un itinéraire. Sur l’île mozzarella où il y avait le trésor il plaça deux lamelles de poivron en croix qu’il avait découpée.

Il fallait qu’il la fasse cuire. Alors, il rappela le cuisinier et lui interdit de regarder la carte au trésor pizza. Et parce qu’il avait toujours peur de se brûler, il demanda au cuisinier de placer la pizza dans le four.

Au bout de vingt minutes, il vérifia si le dessus de la pizza était bien doré.

Elle était, alors il demanda au cuisiné de la sortir du four.

Le pirate remit le cuisinier dehors et utilisa quelques feuilles de basilic qu’il mit sur les îles mozzarella pour faire comme des arbres et des buissons. Et discrètement il sortit de la cuisine avec sa carte au trésor pizza. Elle était toute chaude et appétissante, mais il fallait la mettre à l’abri des regards indiscrets. Alors, il alla dans sa cabine.

Mais arrivé dans sa cabine la pizza sentait tellement bon, et après tous ces efforts il avait tellement faim. Le pirate ne résista pas et dévora sa cartzza. Elle était très bonne, mais du coup il venait de perdre sa carte au trésor. Il était bien embêté et ne put jamais retrouver son précieux trésor.

LAISSER UN COMMENTAIRE