Tarte aux pommes, miel et gingembre pour enfant.

136
tarte_pommes

 

La petite histoire:

La tarte aux pommes est un dessert très connu. Cependant, il n’y a pas une tarte aux pommes, mais bien plusieurs !

On trouve différentes recettes tout au long de l’histoire, mais aussi et surtout en fonction des pays et des cultures.

Notamment en France nous connaissons bien la tarte Tatin, qui est une tarte composée de pommes, caramélisées au préalable dans du beurre et cuite à l’envers. Celle-ci est d’ailleurs accompagnée de diverses légendes sur son origine et sur la façon dont les sœurs Tatin auraient créée ou découvert leur recette.

Il y a aussi la célèbre Apple pie, la tarte aux pommes américaines. Elle comporte des bandes de pâtes croisées sur le dessus et est souvent accompagnée de crème, de glace ou même de cheddar. Il y aurait une des plus anciennes de ses recettes écrites par Martha Washington.

En Suède la tarte aux pommes ressemble plus à une forme de crumble mis sur une pâte brisée.

Mais la recette la plus ancienne connue à ce jour est une recette du Moyen Âge anglais. Cette recette datant de 1381 contient des pommes, des figues, du raisin, et des poires. Du safran était utilisé pour colorer la patte.

Durant le Moyen Âge européen, il n’y avait pas encore de distinction, de séparation, durant le repas entre le sucré et le salé.

C’est pourquoi tarte aux pommes prenait différents aspects et on connaissait différentes recettes qui ne sont plus vraiment pratiquées aujourd’hui. On pouvait notamment trouver des tartes aux pommes qui contenaient des oignons et bon nombre d’épices. En effet, le Moyen Âge est aussi la période phare des épices. A l’époque on disait que les épices « fermait l’estomac », c’est à dire qu’ils permettaient de ne plus avoir faim.

Il existe aussi des tartes plus proches du flanc avec de l’œuf dans leurs recettes, comme la tarte normande.

C’est une tarte composée de pommes, d’œufs, de farine, et de Calvados, le tout contenu dans une pâte brisée. On peut aisément imaginer l’importance de la tarte aux pommes dans la culture normande, qui est une région productrice du fruit depuis des siècles.

La tarte aux pommes est donc un dessert très répandu, qui arbore plusieurs visages, et qui est très ancré dans de nombreuses cultures. En France, elle est représentative d’un terroir et d’une gastronomie, tandis qu’aux États-Unis elle représente la rentrée, l’automne et la fête de Thanksgiving. La façon dont chaque pays s’est approprié ce dessert le rend d’autant plus riche et nous donne l’occasion de varier les plaisirs.

Pour la recette qui nous intéresse, elle sera simple, parfumée, et proche de la tarte aux pommes françaises.

 

 

Recette tarte aux pommes miel et gingembre pour 4 personnes:

ingrédients :
– 2 ou 3 pommes (selon la taille)
– miel de fleur
– 1 ou 2 pincées de gingembre moulu ( à doser avec précaution, c’est très fort en goût)

Pour la pâte :
– 2 bonnes mesures de farine (250 g)
– 1/2 mesure de sucre blond (70g)
– 100g de beurre
– 5cl d’eau

 

Préchauffer votre four à 180C thermostat 6°

Pour la pâte nous allons mettre le beurre et le sucre dans un saladier. Réchauffez le beurre entre vos doigts pour le mélanger avec le sucre. Ajoutez ensuite la farine. Mélangez le tout avec les doigts afin de créer une texture proche de la semoule. Ajoutez l’eau et mélangez avec les mains jusqu’à créer une boule de pâte.

Munissez-vous d’un plat à tarte, tapissez le fond d’une fine couche de beurre puis ajoutez de la farine en la répartissant pour qu’elle colle au beurre. Retirez l’excédent s’il y a.

Étalez la pâte aux dimensions de votre plat puis placez-la dans le fond de celui-ci. Avec le miel, étalez une fine couche sur la patte.

Épluchez et coupez les pommes en fines tranches puis répartissez-les de façon homogène dans le plat.

Saupoudrez la tarte avec un peu de sucre blond et ajoutez la pincée de gingembre moulu. Enfourner le tout pendant 30 minutes environ. Surveilliez la cuisson, dès que la pâte prend une jolie couleur blanc doré, roux sur les bords, ça doit être bon. Elle se déguste aussi bien chaude que froide et vous pouvez l’accompagner d’une boule de glace vanille ou d’une cuillère de crème fraîche épaisse.

 

Recette en histoire :

Le désert sucré.

Aujourd’hui je vais vous révéler la recette secrète de l’être des sables pour créer un désert sucré.

Pour les ingrédients, il va nous falloir 2 ou 3 boules d’automne, du nectar de fleur des sables, et 1 ou 2 pincées de racines épicées.

Pour faire la première couche de notre désert, il nous faudra : de la poussière de pierre blanche, des cristaux blonds de la grotte, du moût de lait et quelques gouttes de pluie.

Pour faire un beau et bon désert, il faut de la chaleur. L’être des sables devrait pouvoir t’allumer le grand fourneau.

Nous allons maintenant préparer la première couche. Pour ça, il faut un grand récipient. Dedans nous allons mettre le moût de lait avec les cristaux blonds de la grotte. Il faut faire réchauffer le moût entre les doigts pour pouvoir le mélanger avec les cristaux. Ensuite nous pouvons rajouter la poussière de pierre blanche.

Continuons de mélanger avec les doigts.  Nous allons l’effriter jusqu’à obtenir un gros sable doux et parfumé. Faisons tomber les quelques gouttes de pluie. Mélangeons avec les mains jusqu’à ce que le sable devienne une seule boule.

Nous allons prendre une plaine pour étaler notre boule de sable.

Nous tapisserons cette plaine d’une légère couche de moût de lait, et par dessus nous saupoudrerons d’un peu de poussière blanche. Il faut bouger la plaine pour que la poussière colle partout, ensuite il faut faire tomber ce qu’il y a en trop.

Avec un rouleau nous allons étaler la boule de sable pour qu’elle fasse la même taille que la plaine. Quand c’est fait, nous allons la placer au fond. Prenons le nectar de fleur des sables et badigeonnons notre boule étalée.

Avec l’être des sables, nous allons couper les boules d’automne, après les avoir épluchées et retiré leurs pépins. Il faut les couper en fines tranches. Prenons les morceaux et répartissons-les pour former des dunes. Ce sera la deuxième couche de notre désert.

Et la dernière couche est à manier avec précaution, car la racine épicée c’est très, très forte.

Il faut en mettre un tout petit peu. Pour que ce désert soit réussi, il faut qu’il soit chaud. L’être des sables peut le placer dans le grand fourneau. Quand le désert commence a prendre une couleur blonde et que les bords sont presque roux, c’est qu’il est près ! Attention c’est un désert, il est très chaud !

 

 

sources:

https://en.wikipedia.org/wiki/Apple_pie

http://www.oldcook.com/index.php

LAISSER UN COMMENTAIRE