Tomate farcie froide pour enfant

244

La petite Histoire:

La tomate que l’on trouve aujourd’hui dans tous nos supermarchés n’a pas toujours été aussi populaire et s’est imposé avec difficulté dans le continent européen au début du XVIe siècle.

En effet ce fruit trouve ses origines en Amérique du Sud dans les régions andines côtières du nord-ouest. C’est dans cette région que pousse spontanément les premières variétés de tomates. Ce sont celle que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de tomates cerises.

Découverte par les colons espagnols en même temps que la pomme de terre autour de 1523, elle fut ramenée au pays par les conquistadors. En Espagne elle est rapidement consommée dans des recettes telles que le gaspacho dès le début du XVIIe siècle.  Cependant en Europe du Nord elle ne servit pas tout de suite de met culinaires.

Sa ressemblance avec la belladone (plante pouvant se révéler très toxique) a fait croire aux savants et aux médecins de l’époque qu’elle n’était pas comestible. Elle ne fut donc utilisée que comme décoration, plante ornementale dans les jardins ou bien en médecine.

Elle passa par l’Italie avant d’arriver en France. Chez cette dernière il fallut attendre la fin du XVIIIe siècle (soit deux siècles après ça découverte) pour que le fruit fût enfin considéré à sa juste valeur. Chose ironique ce sont ensuite les colons européens qui ont implanté la tomate en Amérique. Il lui a donc fallu un long chemin, et du temps avant qu’elle soit considérée par tous comme un mets de choix et répandu à travers le monde.

 

Recette :

Il faut :

  • Cuillère à pamplemousse
  • Tomates pas trop grosses
  • patté de campagne
  • Olive dénoyautée
  • Basiliques

Ouvrir et vider la tomate avec la cuillère à pamplemousse. Réservé la tomate. Mélanger l’intérieur de la tomate avec le Pathé, du basilic et quelque olive. Farcir la tomate. Décorer avec  quatre Olives à la base de la tomate en guise de roue et du basilic pour les phares.

Pour varier les plaisirs il est possibles de remplacer le patté par des rillettes de thon, ou bien des miettes de saumon.

Recette en histoire : La tomataumobile

C’est l’histoire d’une tomate qui souhaite devenir une tomataumobile. Nous allons l’aider à se transformé. D’abord, munissons-nous d’une cuillère à pamplemousse, elle va nous aider à enlever le capot.

On insère la cuillère à la base de la tomate, on enlever le capot et on vide l’intérieur. Hop ! Il va falloir lui faire un moteur, mais pas n’importe quel moteur, un moteur à la viande.

Alors, on prend un bon patté et on va mélanger l’intérieur de la tomate avec. On rajoute un peu de basiliques, un peu d’olive. C’est bon jeune mécanicien tu peux mettre ce bon moteur dans la future tomataumobile.

Il ne reste plus qu’à lui mettre deux petites olives en guise de roue et des feuilles de basilic en guise de phare. Et voilà notre super tomataumobile est prête à être dégusté.

 

PARTAGER
Article suivantLes pesticides

LAISSER UN COMMENTAIRE